‹ Retour aux actualités
 / Immobilier Clermont-Ferrand

Immobilier et élections : la capitale auvergnate patine

Immobilier et élections ne font pas bon ménage. MYclermont fait un point sur le marché immobilier de Clermont Métropole sur le premier semestre 2017.

Le marché de l’Immobilier et élections 2017

C’est bien connu dans la profession, immobilier et élections ne font pas bon ménage. Les années électorales ne sont, en effet,  jamais les meilleures. Après un premier trimestre sur les chapeaux de roue, on note depuis fin mars, une baisse de la demande. En effet, les élections approchant, chaque candidat avait son avis et sa prospective pour l’habitat et l’investissement immobilier.

Comme on peut le voir sur ce graphique, l’année 2012 a marqué une forte baisse du nombre de transaction. L’année 2017 risque d’être de le même acabit. Le deuxième trimestre marque une forte diminution de la demande et semble, à ce jour, repartir avec vigueur.

L’élection d’Emmanuel Macron

L’élection d’Emmanuel Macron fait grincer les dents des acteurs de la profession, outre la suppression de la taxe d’habitation pour les ménages les plus modestes. L’objectif du nouveau Président est de faire pression sur les prix de vente pour que l’accession soit donnée au plus modeste, en ciblant les zones tendues (Clermont-Ferrand n’est pas concerné, mais peu suivre la tendance de baisse générale). Comment ? En construisant dans ces zones et en gelant les normes à la construction les promoteurs pourront plus aisément construire sur les zones tendues.

Pour ce qui est de l’investissement locatif, le nouveau Président souhaite augmenter la fiscalité (qui est déjà très élevée). MYclermont gère plusieurs centaines de logements dans le centre et la première couronne de Clermon-Ferrand. Ses clients investisseurs craignent pour leur patrimoine. Le risque serait que tous ces investisseurs se mettent à vendre en même temps ce qui provoquerait une forte baisse des prix. Mais nos hommes politiques le savent et derrière les promesses électorales un savant dosage fiscal doit être fait pour éviter une inondation d’offre sur le marché.

Le marché Clermontois

Avec des taux d’intérêt toujours très bas, la demande en petite surface est toujours élevée, car avec un petit apport un investisseur peut acheter un bien à crédit qui remboursera son emprunt.

Attention quand même en tant que gestionnaire. Depuis 2003, l’équipe de gestion locative de MYclermont observe un taux de vacances plus élevé qu’à l’habitude comme nous l’expliquions dans un précédent article.

MYclermont à votre service

MYclermont acteur incontournable de l’immobilier Clermontois qui exerce les 3 métiers : transaction, gestion locative et syndic de copropriété avec sa filiale RIC/Régie des Immeubles de Clermont  vous accueille dans ses nouveaux locaux  : Grand Pavois 35 rue Gonod à Clermont-Ferrand. Son équipe est à votre disposition pour vous conseiller au mieux sur une acquisition ou une vente immobilière à Clermont-Fd, mais aussi à Paris.

 

‹ Retour aux actualités